Diocese d'Uvira

Click here to edit subtitle

FORMATION PERMANENTE


Session des agents pastoraux sur l’Église Famille de Dieu : Lieu de communion et de libération


Du 11 au 13 août 2015, il s’est tenu, à l’évêché d’Uvira, dans la salle Monseigneur André KASEBA, une session de formation permanente des agents pastoraux du diocèse d’Uvira animée par Monseigneur Sébastien MUYENGO Mulombe, évêque diocésain, avec la contribution du professeur Abbé Richard KAMBA et de la Sœur Praxède KAMALA, comptable du diocèse. Axée sur l’Église famille de Dieu : Lieu de communion et de libération, cette session qui a connu une participation de 54 agents pastoraux, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, est la première phase de la réalisation d’un grand projet triennal appuyé financièrement par l’organisme allemand Missio Aachen.


Se situant dans l’optique d’une pastorale de proximité, ce projet a pour objectif d’approfondir la notion d’Église famille de Dieu, issue du premier synode spécial pour l’Afrique, et d’en tirer les conséquences pratiques pour la consolidation d’une Église locale qui se veut famille de Dieu à tous les niveaux. Il se propose de tirer profit des intuitions de ce synode et de traduire en acte l’ecclésiologie de l’Église famille de Dieu en cette période post-conflit en RD Congo.


Après s’être imprégnés des objectifs de ce projet qui, par ailleurs, a été retenu comme thème de l’année pastorale en cours, les participants ont approfondi les enseignements d’Ecclesia in Africa de Jean Paul II, à partir d’une synthèse lumineuse proposée par le professeur Abbé Richard KAMBA, du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Paul de Mwenga.


Les échanges en carrefours ont permis de définir des orientations pastorales concrètes sur les diverses manières d’être et de faire Église famille de Dieu dans tous les lieux ecclésiaux, en regard de la culture ambiante et des défis sociaux d’aujourd’hui.


Pour répondre aux exigences de l’édification de l’Église famille de Dieu dans toutes les structures ecclésiales, les participants ont en outre reçu des outils de formation dans les domaines d’animation, de leadership et de gestion financière. Ce renforcement de leurs capacités d’agir et d’organiser la vie ecclésiale leur permettra de former, a leur tour, les responsables de des communautés de base, des et mouvements d’Action catholique, en vue de voir tout le peuple de Dieu du diocèse d’Uvira vibrer au rythme de l’Église famille de Dieu.


Par ailleurs, après avoir identifié certaines chaînes de la culture et de quelques coutumes locales avilissantes, les agents pastoraux ont identifié les manières concrètes de faire communion en Église et de libérer le peuple de Dieu par la foi. Il leur est apparu indispensable de cicatriser les «plaies» ouvertes par les conflits armés qui ont sévi entre autres dans la partie septentrionale du diocèse qu’on a dénommée à juste titre «triangle de la mort», mais aussi de lutter contre tout ce qui menace la famille dans la société. Des orientations pastorales conséquentes ont été définies à cet effet.


Cela a permis de faire un pont avec la thématique du deuxième synode africain. Dans cette perspective, il a été décidé que les communautés chrétiennes et les organes diocésains spécialisés, comme la commission Justice et Paix, s’impliquent davantage dans la recherche de la justice, de la paix et de la réconciliation.


CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE DE LA SANCTIFICATION DES PRÊTRES


La journée de la sanctification des prêtres dans le diocèse d’Uvira a été célébrée en la cathédrale Saint-Paul d'Uvira le dimanche 17 août 2015. Auparavant, tous les membres du clergé séculier ont participé, pendant une semaine, à la retraite annuelle, animée par le Père Raoul de Buisseret,franciscain et curé de la paroisse Sainte Marie Immaculée de Mulongwe, une des seize paroisses du même diocèse. Cette retraite, qui a connu une intervention fort remarquable de l’évêque diocésain Monseigneur Sébastien MUYENGO Mulombe, a eu pour thème : les défis de l’identité du prêtre diocésain dans l’Église aujourd’hui.


Au cours de l’eucharistie célébrée en présence de nombreux fidèles, le prédicateur de la retraite, qui a assuré occasionnellement l’homélie, a souligné la noblesse du ministère sacerdotal et ses tâches dans la mission de l’Église.


Le sacerdoce ministériel, a-t-il insisté, est un service rendu au peuple de Dieu


Il participe du sacerdoce même du Christ, Grand Prêtre et Pasteur suprême de l’amour. Le prêtre franciscain, qui totalise une quarantaine d’années de vie missionnaire dans ce diocèse, a invité le peuple de Dieu de Uvira à prier pour les prêtres, en l’occurrence pour leur sanctification, et collaborer à leur ministère, notamment en accueillant positivement la Parole de Dieu qu’ils leur prêchent. Il a exhorté les jeunes à ne pas avoir peur de s’engager sur le chemin de la vocation sacerdotale.


A cet égard, il a affirmé que le chemin qui conduit à la prêtrise est exigeant, mais passionnant comme le sont le ministère et la vie du prêtre. Mais, a-t-il signalé, ce chemin bénéficie de l’assistance de la grâce que Dieu seul donne à des êtres de chair animés de l’intention de le servir lui et son peuple pérégrinant.


Après l’homélie, l’évêque et tous les prêtres, à genoux devant l’autel, ont pieusement récité la prière des prêtres, proposée par la Congrégation du clergé. Ils se sont tous confiés à l’intercession de la très Sainte vierge Marie, dont ils se savent fils de prédilection. Ce moment a été vécu avec autant d’émotion que de ferveur par toute l’assistance.

Oops! This site has expired.

If you are the site owner, please renew your premium subscription or contact support.